21/02/2018 | Les cours de l’or corrélés aux rendements réels des bons

article_image_05.jpg | Achat Or - Gold Service

Les cours de l’or ont eu mercredi à Londres peine à récupérer de la forte baisse d’hier contre une devise américaine s’appréciant. L’or a divisé ses gains de la semaine passée par deux alors que les actions dans le monde ont battu en retrait. Les prix des obligations se sont maintenus et les commodités ont affiché des hausses.

Reculant de 2,6% par rapport au pic de 3 semaines observés vendredi à 1 361 dollars l’once, l’or en dollars a diminué ses gains de 2018 à seulement 2,2%.

[Pourquoi ces éléments sont importants et impactent les cours de l’or ?]

Les cours de l’or en euros et en livres sterling continuent de se tenir sous le niveau du Nouvel an.

J.P. Morgan indique dans un nouveau rapport que l’inflation est arrivée et que cela devrait être bon pour les commodités.

En fait, les métaux précieux et les métaux de base ont affiché leur meilleure performance quand l’inflation a atteint 2,0%, soit l’objectif de de la Fed, et a continué à augmenter, a ajouté la banque d’investissement américaine.

Chez Commonwealth Bank en Australie, on considère que des signes d’une inflation US plus forte que prévu sont largement mis en cause pour l’envolée des yields des bons. L’augmentation des taux d’intérêt ont de façon historique forcé les cours de l’or à la baisse.

Selon l’analyse de BullionVault cette corrélation ne fonctionne plus depuis cinq ans.

L’institution financière australienne a ajouté que le mouvement des prix de mardi indiquait que cette relation a été ravivée. Les liens entre les prix de l’or et les taux d’intérêt sur des obligations de plus long terme, après inflation, sont plus forts.

Les cours de l’or et les yields réels des bons US de 10 ans ont eu historiquement une corrélation inverse, qui est beaucoup plus forte que la corrélation inverse entre le dollar US et les prix du métal jaune, toujours selon Commonwealth Bank.

Les exportations suisses d’or vers Hong Kong et la Chine ont bondi de 70% en janvier 2018 par rapport à l’an passé, selon Commerzbank. La hausse s’est produite alors que les détaillants préparaient les stocks du Nouvel an chinois, période fort propice aux achats de métaux précieux.

Source BullionVault

Avertissement : Tous les articles publiés ici le sont dans un but d’information. Ils ne peuvent en aucun cas influencer votre décision de placement. Vous êtes seuls à pouvoir décider du meilleur placement possible pour votre argent, et quelque soit la décision que vous prenez, celle-ci comportera un risque. Les informations ou données incluses ici sont déjà peut-être dépassées par les événements, et doivent être vérifiées d’une autre source, au cas où vous décideriez d’agir.

Pour plus d'informations sur le négoce de métaux précieux, rapprochez-vous de l'une de nos agences situées à:

Angers - Annecy - Besançon - Blagnac - Brest - Champniers - Chauray - Clermont-Ferrand - Cluses - Fenouillet - Lanester - Mandelieu - Marseille - Nïmes - Quimper - Sallanches