19/11/2018 | Les jeunes investissent plus efficacement que leurs parents

Actualité des marchés - Gold Service

D'après une enquête de Legg Mason, la génération Y génère des rendements réguliers plus élevés que les baby-boomers et conserve beaucoup de liquidités. Plus de la moitié des millenials suisses investissent dans les cryptomonnaies.

Les millenials (âgés de 18 à 36 ans) détiennent en moyenne 35% de leurs actifs en espèces et 8% en métaux précieux.(pixabay)

Selon une enquête menée auprès de 1 000 investisseurs en Suisse, 38% des investisseurs plus jeunes (les millennials ou la génération Y) ont réalisé un rendement de 6% ou plus.

Parmi la génération des baby-boomers, 23% seulement y sont parvenus. Alors que ces derniers se concentrent davantage sur les actions suisses, 58% des millennials détiennent déjà des cryptomonnaies. 

Parallèlement, la hausse des coûts de la santé est la principale préoccupation des investisseurs helvétiques. Toutes ces conclusions proviennent d’une vaste étude réalisée par le gestionnaire de fortune Legg Mason sur le comportement général en matière de placement. 

Résumé des principaux résultats de l’enquête:

1. La génération Y génère des rendements réguliers plus élevés que les baby-boomers et conserve beaucoup de liquidités.

Selon l’enquête menée par Legg Mason, les millenials (âgés de 18 à 36 ans) détiennent en moyenne 35% de leurs actifs en espèces et 8% en métaux précieux. Chez les baby-boomers (âgés de 51 à 79 ans), 29% de leurs actifs sont constitués d’espèces et 4% de métaux précieux.

2. 58% des millennials suisses investissent dans les cryptomonnaies

58% des millennials indiquent avoir déjà investi dans des cryptomonnaies, contre 16% pour les babyboomers. Au total, un tiers des investisseurs interrogés ont investi leur argent dans des cryptomonnaies et 14% envisagent d’investir dans cette classe d’actifs à l’avenir.

3. Pour les investisseurs, les coûts élevés de la santé se situent tout en haut du baromètre des préoccupations

En Suisse, le niveau des coûts de santé constitue désormais la principale préoccupation des investisseurs (1re place). Par rapport à l’année précédente, les coûts de santé supplantent ainsi les préoccupations relatives aux incertitudes politiques, reléguées au second rang. Les craintes d’un ralentissement économique mondial arrivent en troisième position. 

4. Les investisseurs masculins s’intéressent davantage aux actions que les femmes

Dans notre pays, 36% des hommes interrogés estiment que les actions suisses représentent le meilleur potentiel de rendement sur les 12 mois suivants, contre 21% parmi les femmes. 

5. Les investisseurs suisses, femmes et hommes confondus, misent de plus en plus sur des solutions de placement passives

Indépendamment de leur âge, les investisseurs suisses privilégient les produits passifs: 55% du portefeuille est investi passivement et 45% activement. En comparaison mondiale, les solutions d’investissement actif et passif sont à peu près au même niveau, avec environ 50% des actifs.

6. 23% des investisseuses et 46% des investisseurs approuvent la politique de la BNS

46% des investisseurs masculins sont entièrement d’accord avec la politique actuelle de la BNS. Parmi les femmes, seules 23%, soit la moitié, approuvent cette politique.

Source Agefi

Avertissement : Tous les articles publiés ici le sont dans un but d’information. Ils ne peuvent en aucun cas influencer votre décision de placement. Vous êtes seuls à pouvoir décider du meilleur placement possible pour votre argent, et quelque soit la décision que vous prenez, celle-ci comportera un risque. Les informations ou données incluses ici sont déjà peut-être dépassées par les événements, et doivent être vérifiées d’une autre source, au cas où vous décideriez d’agir.

Pour plus d'informations sur le négoce de métaux précieux, rapprochez-vous de l'une de nos agences situées à:

Angers - Annecy - Besançon - Blagnac - Brest - Champniers - Chauray - Clermont-Ferrand - Cluses - Fenouillet - Lanester - Mandelieu - Marseille - Nïmes - Quimper - Sallanches