04/05/2018 | L’or ou les bitcoins, que choisir ?

article_image_06.jpg | Achat Or - Gold Service

Actif physique tangible ou crypto-devise utilisant les nouvelles technologies ?

Tout dépend du type de placement considéré et de la façon dont vous envisagez d’investir.

L’or est un vieil actif tangible, qualifié parfois de « relique barbarre », il est physique et on peut en demander la livraison. Sa volatilité est importante, même si elle s’est réduite ces derniers mois. Le métal n’est la dette de personne et ses cours varient en fonctions de l’offre et la demande, des volumes d’investissement, des événements macroéconomiques et d’autres facteurs. Même en cas de krach des cours, l’or conserve toujours une valeur intrinsèque. Cette réserve de valeur est aussi un outil de diversification dans un portefeuille. C’est un actif à risque, mais une valeur refuge, un rempart contre l’inflation et une protection contre la dévaluation de la devise. Avec une histoire de 7000 ans et un rôle millénaire en tant que monnaie, la demande en or est diverse : des banque centrale (6%), aux investissements institutionnels ou de détails (30%), en passant par la joaillerie (54%) et l’industrie/ technologie (10%). En plus d’une assurance financière, dans certaines régions du monde l’or est considéré des points de vue culturel et traditionnel (en Inde ou en Chine par exemple) et les achats dans certains territoires soutiennent les prix ou les poussent à la hausse sur le cout terme.

L’or depuis Bretton Woods dans les années 1970 a vu son prix croître de 10% par an en moyenne avec une volatilité contenue ses 40 dernières années, selon le World Gold Council, l’organisation en charge du développement du marché de l’or.

Le Bitcoin, un actif sans valeur intrinsèque, est basé sur une technologie nouvelle, la blockchain. Sa demande se cantonne à une utilité de token ou de symbole dans les systèmes de paiement électronique. Il est non réglementé, non négocié pour le moment dans des systèmes ou institutions réglementées dans le monde. Il échappe au contrôle des gouvernements et des banques centrales (certains pays ont interdit son négoce). Sa valeur se trouve dans un portemonnaie électronique. Il n’est pas tangible et physiquement livrable. Sa volatilité est importante et même exubérante. Le Bitcoin n’est pas une valeur refuge et ne diversifie par un portefeuille. Ses cours ne sont pas corrélés à la force ou la faiblesse d’une devise. En cas de chute des actions et des obligations, les investisseurs professionnels ne s’orientent pas de façon spontanée vers le Bitcoin. C’est un actif à risque à destination des investisseurs sans phobie des risques et des spéculateurs.

Sa volatilité est dix fois supérieure à celle de l’or en dollars, selon les calculs du World Gold Council. La forte correction de 40% à partir des pics de mi-décembre 2017 est un exemple du caractère hautement volatile de la crypto-devise, qui bouge de 5% en moyenne par jour, soit un niveau presqu’aussi élevé que l’indice de volatilité VIX, selon le World Gold Council. Dans le cadre des transactions légitimes, le Bitcoin est très vite échangé contre une monnaie fiduciaire du fait de sa forte volatilité.

La valeur du Bitcoin, un actif hautement spéculatif et très jeune, était au début de l’année 2017 de 985 dollars (source : coindesk.com), soit moins d’une once d’or (31,1g) évaluée à cette période (1 197 $ l’once au spot). Elle a ensuite atteint un pic historique vers la mi-décembre 2017 à 17 549 dollars par unité, ce qui correspond à une valeur presque 14 fois supérieure à celle de l’once d’or.

Sa valeur est depuis retombée pour afficher le point le plus bas de l’année jusqu’ici à 6 620 dollars le 6 avril 2018, soit le cours de l’once multiplié par cinq.

L’amplitude massive entre les points les plus hauts et les plus bas du Bitcoin n’est certainement pas à l’échelle des amplitudes de l’or, qui reste un actif déjà considéré comme volatile est parfois spéculatif.

Le point le plus bas du cours de l’or en 2017 remonte au 4 janvier avec 1197 $ l’once. Le pic de 2017 est apparu en début septembre à 1 338 $ et le point le plus haut en 2018 jusqu’ici date du 23 janvier, à 1 356 $.


Amplitude entre les points les plus hauts et les plus bas en 2017 et 2018 jusqu'ici pour les cours de l'or et la valeur du Bitcoin.

Le tableau ci-dessous donne un exemple d’amplitude massive des mouvements des prix des Bitcoins et de l’or en 2017 et en 2018 jusqu’ici, et souligne la nature hautement spéculative de la crypto-monnaie.

Pour l’investisseur ou le particulier n’ayant pas peur des risques, le Bitcoin est un moyen d’obtenir des gains importants en prenant de gros risques. Encore faut-il pouvoir investir des fonds que l’on peut perdre, savoir se positionner au bon moment et pouvoir liquider ses positions à temps. Le timing n’est pas aussi facile qu’il n'y parait car il n’existe pas d’indicateurs des mouvements des cours. Il n’y a pas de fondamentaux connus et étudiés (ou alors peut-être des activités dans la sphère non réglementée qui ne sont pas par définition faciles à identifier et à étudier).

La variation des cours de l’or a été étudiée depuis des décennies avec des événements saisonniers définis permettant d’extrapoler des périodes de hausse (en janvier, avant le Nouvel an chinois au premier trimestre, lors des festivals indiens des mariages et Diwali en automne) et des périodes baissières ou d’accalmie (en été et en fin d’année). Les fondamentaux de l’or sont bien connus. Des changements dans l’économie et la finance locale ou mondiale (croissance, déclin, krach), la force des devises, les taux d’intérêt et les taux d’inflation, les politiques monétaires des banques centrales, les positions nettes haussières ou baissières sur des contrats à terme et des options sur le Comex, les entrées et sorties de métaux dans les ETF, permettent de forger les opinions des experts sur la direction des cours de l’or sur un court et moyen terme.

Le marché de l’or est plus liquide et permet au métal précieux d’être négocié dans des structures réglementées et établies (comme le Comex ou la LBMA). L’on comprend et étudie son rôle dans le portefeuille d’investissement et ses qualités et fonctions en font un actif financier plus mainstream capable d’évoluer dans un monde toujours plus numérique.

Le marché du Bitcoin n’est pas aussi liquide et des rapports indiquent que revendre ses Bitcoins est une opération couteuse et longue. Le marché des crypto-devises est évalué à 800 milliards de dollars, avec des volumes de négoces très bas par rapport à ceux de l’or, soit pour le Bitcoin des échanges moyens quotidiens de 2 milliards de dollars. Ce qui correspond en gros au négoce mondial journalier des ETF or. Il s’agit aussi de moins de 1% du volume total du marché de l’or mondial, avec un négoce de 250 milliards de dollars par jour.

Pour le moment, il existe 1 400 crypto-monnaies, et le Bitcoin est la plus importante d’entre elles. Ceci veut dire qu’une compétition au sein de cette classe d’actifs est possible, avec de nouvelles technologies à venir qui pourraient impacter la valeur ou l’offre des certaines de ces monnaies, notamment de celle du Bitcoin. En ce sens, et à l’allure où les technologies évoluent, est-ce que le Bitcoin peut être le bon choix pour un investissement de moyen terme (3-5 ans) ou de long terme (10-15 ans) comme l’or ? Il peut offrir des rendements très intéressants et le risque est à la hauteur des récompenses, mais encore faut-il savoir se positionner et savoir juger du bon timing pour cela. Ce n’est pas à la portée de tous. Existe-t-il une plateforme de négoce du Bitcoin qui permette un investissement efficace et économique ainsi qu’une sécurité imparable contre les vols ?

Au-delà de toutes ces différences, comment prendre une décision quant à l’actif à utiliser ? Pourquoi souhaitez-vous investir dans le Bitcoin, mise-à-part pour suivre la frénésie ambiante ? Pourquoi investir dans un actif physique, une « relique » soutenue par des fondamentaux ? Le Bitcoin est-il plus efficace comme moyen de transaction ou de négoce que comme investissement spéculatif ? Souhaitez-vous plutôt un placement permettant de protéger une partie de votre patrimoine et de lisser les pertes dans votre portefeuille ?

Source BullionVault

Avertissement : Tous les articles publiés ici le sont dans un but d’information. Ils ne peuvent en aucun cas influencer votre décision de placement. Vous êtes seuls à pouvoir décider du meilleur placement possible pour votre argent, et quelque soit la décision que vous prenez, celle-ci comportera un risque. Les informations ou données incluses ici sont déjà peut-être dépassées par les événements, et doivent être vérifiées d’une autre source, au cas où vous décideriez d’agir.

Pour plus d'informations sur le négoce de métaux précieux, rapprochez-vous de l'une de nos agences situées à:

Angers - Annecy - Besançon - Blagnac - Brest - Champniers - Chauray - Clermont-Ferrand - Cluses - Fenouillet - Lanester - Mandelieu - Marseille - Nïmes - Quimper - Sallanches